Remèdes naturels pour soigner les fibromes


Les fibromes, également appelés léiomyomes utérins sont des tumeurs musculaires, non cancéreuses extrêmement communes de l’utérus. Environ 80 pour cent des femmes développent ce problème vers l’âge de 50 ans.

La cause exacte des fibromes utérins n’est pas encore connue. Des facteurs tels que la génétique, des anomalies dans le système vasculaire, des hormones et d’autres facteurs de croissance jouent un rôle important dans le développement des fibromes.

Le problème est plus fréquent chez les femmes en surpoids et afro-américains. Les femmes qui n’ont jamais donné naissance à un enfant ou qui ont eu leur premier cycle menstruel avant 10 ans sont également considérées comme plus à risque de fibromes.

La plupart des femmes ayant des fibromes ne présentent aucun symptôme. Cependant, certaines femmes éprouvent des symptômes tels que des saignements menstruels abondants, menstruations prolongées, pression pelvienne et douleur, problèmes de vessie, pression rectale et de la douleur au bas du dos.

Les fibromes utérins ne sont généralement pas dangereux, mais peuvent causer une gêne considérable et entraîner des complications comme l’anémie, et de lourde perte de sang. Dans de rares cas, ils peuvent entraîner des complications qui affectent la grossesse.

Dans les cas où il n’y a pas de symptômes, le traitement peut ne pas être nécessaire. Cependant, le diagnostic et le traitement approprié peuvent être nécessaires si vos symptômes sont graves ou provoquent des complications. Avec un traitement conventionnel, vous pouvez également essayer des remèdes de grand-mère qui ont fait leurs preuves.

Remarque : la plupart des remèdes à base de plantes suivants, y compris le gattilier et le chardon-Marie ne sont pas recommandés pendant la grossesse et l’allaitement, n’hésitez pas à consulter votre médecin avant de les prendre.


Voici les meilleurs remèdes maison pour les fibromes :

 

Cataplasme d’huile de ricin

L’application d’un cataplasme d’huile de ricin sur le ventre contribue à stimuler le système lymphatique et circulatoire, et augmente les lymphocytes (cellules de lutte contre la maladie) pour éliminer les toxines pathogènes de l’organisme. Beaucoup de praticiens holistiques croient qu’une accumulation de ces toxines joue un rôle important dans le développement des fibromes.
L’huile de ricin contient également de l’acide ricinoléique avec des propriétés anti-inflammatoires. Le remède suivant peut aider à réduire les fibromes et aider aussi à soulager la douleur.
Imbibez un morceau de flanelle dans de l’huile de ricin.
Placez-le sur votre abdomen et couvrez le avec une pellicule de plastique (cellophane).
Placez un coussin chauffant ou une bouteille d’eau chaude dessus et couvrez avec une vieille serviette.
Laissez agir pendant environ une heure, puis retirez-le.
Répétez trois ou quatre fois par semaine pendant au moins un mois, ou jusqu’à ce que vous voyez amélioration.
Note : ne pas utiliser ce remède pendant les règles ou si vous essayez de concevoir .

Le gattilier

Le gattilier, également connu sous le nom Vitex agnus-castus, est originaire de l’Europe du Sud et des régions méditerranéennes. Il est une excellente solution à base de plantes pour maintenir l’équilibre hormonal, le taux d’œstrogène et réduire l’inflammation. Il suffit de prendre 25 à 30 gouttes de teinture de gattilier deux à quatre fois par jour.
Remarque : le gattilier permettra de réguler la menstruation et les saignements entre les périodes, mais peut aussi réduire l’efficacité des pilules de contrôle des naissances.

L’ail

L’ail est un antioxydant naturel et a des propriétés anti-inflammatoires qui découragent la croissance des tumeurs et des fibromes utérins.
Ainsi, mangez trois à cinq gousses d’ail par jour. Si le goût et l’odeur de l’ail sont trop forts pour vous, suivez-les avec un verre de lait.
Lait aidera aussi à réduire l’incidence des fibromes.
Une soupe à l’ail est facile à faire et vous apportera la quantité d’ail nécessaire.

Le pissenlit

De nombreux herboristes croient que un mauvais fonctionnement du foie conduisant à une mauvaise élimination de l’excès d’hormones contribue à avoir des fibromes. Le pissenlit aide à la désintoxication du foie et à la compensation d’excès d’œstrogènes de votre corps.
Faire bouillir trois cuillères à soupe de racine de pissenlit dans 3 à 4 tasses d’eau.
Laisser mijoter pendant 15 minutes.
Éteindre le feu et laisser infuser pendant 15 minutes.
Boire ce thé trois fois par jour pendant au moins trois mois.

Le thé vert

Des études indiquent que le thé vert contient un composé appelé épigallocatéchine gallate (EGCG) qui inhibe la croissance des cellules fibreuses, éventuellement en augmentant leur taux de mortalité.
EGCG offre des propriétés anti-inflammatoires, des effets antiprolifératifs et anti-oxydantes.
Les chercheurs ont trouvé que, en plus de la réduction de la taille des fibromes, le thé vert peut réduire la gravité des symptômes du fibrome.
Boire deux ou trois tasses de thé vert ou prendre deux capsules de 400 mg de thé vert par jour pendant plusieurs mois.

Les produits laitiers

Dans une étude publiée en 2009, des chercheurs de l’École de médecine de l’Université de Boston ont constaté que les femmes qui ont consommé plus de quatre portions de produits laitiers par jour avaient 30 pour cent de réduction de l’incidence des fibromes utérins par rapport à celles qui consommaient moins de une portion par jour.
Bien que le mécanisme exact n’est pas connu, les chercheurs croient que le calcium dans les produits laitiers peut contribuer à réduire la prolifération cellulaire. Donc, inclure plus de lait et de produits laitiers dans votre alimentation quotidienne.
Vous pouvez également mélanger le lait avec de la mélasse qui, étant riche en fer et autres nutriments, permet de lutter contre l’anémie pouvant résulter de saignements abondants en raison de fibromes. Bien que n’étant pas scientifiquement prouvé, la mélasse est également soupçonnée d’aider à réduire les fibromes.
Mélanger une ou deux cuillères à soupe de mélasse dans une tasse de lait chaud. Boire une ou deux fois par jour sur une base quotidienne, au moins pendant plusieurs mois.

La racine de bardane

La racine de bardane améliore la capacité du foie à métaboliser les œstrogènes, ce qui réduit les fibromes. De plus, elle peut aider à réduire la taille des fibromes et inhiber la croissance de la tumeur.
Ajoutez une cuillère à café de racine séchée de bardane pour une tasse d’eau chaude.
Laissez infuser pendant 10 à 15 minutes, puis égouttez.
Buvez ce thé trois fois par jour.
Alternativement, vous pouvez prendre 10 à 25 gouttes de teinture de racine de bardane trois fois par jour.

Le vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre peut être utile pour réduire les symptômes des fibromes, car il aide à éliminer les toxines du corps et favorise la perte de graisse .
Bien que n’étant pas scientifiquement prouvé, il est censé aider à réduire les tumeurs fibromes.
Ajoutez une cuillère à café de vinaigre de cidre de pomme dans un verre d’eau.
Vous pouvez également ajouter une cuillère à soupe de mélasse ou d’un édulcorant naturel pour le goût.
Buvez chaque jour sur une base régulière.
Augmentez progressivement la dose de vinaigre de cidre d’une cuillère à café à une ou deux cuillères à soupe par verre.

La groseille à maquereau

Étant un antioxydant et immunomodulateur, la groseille à maquereau indienne est un excellent remède ayurvédique pour réduire les fibromes et leurs symptômes.
Mélangez une cuillère à café de poudre de groseille indienne et une cuillère à café de miel.
Consommez chaque jour, ce mix en premier le matin.
Continuez pendant au moins quelques mois pour obtenir des résultats positifs.
En plus de ces remèdes, assurez-vous de faire de l’exercice régulièrement et de boire beaucoup d’eau tout au long de la journée pour éliminer les toxines. L’exercice aide aussi à réguler l’ovulation.
Avoir une alimentation riche en fibres aide à réduire l’œstrogène, ce qui contribue à rétrécir les fibromes. On croit que les légumes verts ont tendance à protéger les femmes contre les fibromes en développement, tandis que la consommation de viande rouge et de jambon en augmente le risque.


Si vous aussi vous avez de bons remèdes naturels n’hésitez pas à les partagez avec l’ensemble de nos lecteurs en laissant un commentaire, nous nous ferons un plaisir de le publier.

7 commentaires

Réagir
  1. Salut, j’ai 40 ans, j’ai des fibromes volumineux. Le médecin m’a prescrit une cure hormonale: decapeptyl 11.25 pour réduire la taille des fibromes la periode qui précède une chirurgie pour les retirer. Est-ce que cette injection est utile? Et puis-je suivre un traitement naturel durant cette période? Pui-je appliquer directement de l’huile du ricin sur le ventre et le couvrir avec une pellicule plastique seulement avant dormir?

    1. Bonjour
      Bien sûr nous conseillons toujours de suivre les prescriptions médicales, suivez les conseils de votre médecin qui vous connait, connait votre état de santé mieux que n’importe quel internaute.
      Rien ne vous empêche de lui passer un petit coup de fil et de lui demander son avis sur les traitements naturels que vous souhaitez entreprendre parallèlement, la plupart des médecins sont des gens ouverts.
      cordialement

  2. Bonjour!
    Je viens de lire votre article que j’ai trouvé très intéressant et je vous dis MERCI. Mais je ne sais pas si vous avez répondu à la lectrice ci-dessus lorsqu’elle vous a demandé si elle peut appliquer directement l’huile de ricin sur le ventre sans utiliser la flanelle car je voudrais aussi faire votre traitement.
    Je voudrais vous poser ces quelques questions. Puis-je appliquer directement l’huile de ricin sur le ventre? Faut-il une huile de ricin bio ? Où trouver de l’huile de ricin à Strasbourg?
    Merci !

  3. bonjour,
    j’ai des fibromes volumineux qui m’empêchent de faire des enfants. mon médecin me propose une intervention mais franchement je ne suis pas prête à le faire.
    s’il vous plait pourriez vous me conseiller des traitement pour avoir des enfants avant l’intervention?
    merci

    1. Le message date mais bon … ma mère a fait 4 enfants avec des fribomes tailles pamplemousse, on lui a dit qu’elle ne pourra pas faire d’enfant sans les retirer, et zéro césarienne. Elle les a éliminés en faisant uniquement des cataplasmes d’argile (mais garder en tête que personne n’est pareil).

  4. Merci pour ces précieuses informations sérieusement étudiées.

  5. Bonsoir,
    Je viens de tomber sur ce site.
    Je suis à ma 3eme fausse couche ayant déjà eu un enfant avant qui se porte bien.
    Selon les médecins que j’ai eu à rencontrer, je n’ai aucun problème. Je voudrais savoir si vous avez des conseils pour éviter ces fausses couches.
    Merci à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

SMJD © 2017 - Astuces de grand-mère et remèdes fournis à titre informatif. Ne remplacent en aucun cas une consultation médicale. Parlez à votre médecin avant tout traitement. Mentions Frontier